Votre panier : 0,00 EUR
Apprendre les langues est un jeu d'enfants !

Bilinguisme

Autour du bilinguisme chez l'enfant

L'école et ma petite bilingue

Il y a quelques jours nous avons fait l’inscription en mairie pour la rentrée en école maternelle de notre petite bilingue franco-vénézuélienne. Ouah ! Je n’ai pas vu le temps passé ! Il y a peu elle était un tout petit bébé, et nous nous posions toutes sortes de questions sur les bébés bilingues et dans quelques mois elle fera sa toute première rentrée scolaire en petite section <3  


À vrai dire, j’appréhende un peu cette nouvelle étape de notre vie de famille bilingue. Je me pose plein de questions (peut-être trop) sur la production orale de ma fille, sur ce que va devenir son espagnol, sur ma responsabilité comme parent transmetteur de toute une langue et toute une culture...


Évidemment, je me prépare et prépare le terrain pour ma fille depuis un moment : nous avons commencé à lire des livres sur l'apprentissage de la propreté en espagnol mais aussi en français, histoire de lui donner envie de troquer ses jolies couches lavables pour de superbes culottes d’apprentissage. Nous lui parlons également beaucoup sur l’école, sur ce que les enfants y font, sur les maîtresses… Le jour de l’inscription, à la sortie de la mairie, je lui ai donné le livre bilingue français-espagnol iNos encanta ir al colegio! - Vive l’école ! pour commencer à la familiariser avec le vocabulaire de l’école dans ses deux langues.


livre bilingue espagnol école maternelle


Ce livre bilingue français-espagnol (également disponible dans les versions français-anglais et français-allemand) est destiné aux enfants de 2 à 4 ans, il est donc idéal pour l’école maternelle. Les personnages sont tous bilingues et parlent alternativement en français (bulles roses) et en espagnol (bulles rouges) Il faut dire que ma fille les aime beaucoup et nous nous amusons ensemble à trouver le doudou Minikrok et d’autres éléments au fil des pages.


Nous ne nous contentons pas simplement de lire l’histoire : comme je fais avec tous les livres que nous lisons, je profite également de lui poser des questions sur les illustrations et l’encourager ainsi à développer son expression orale et renforcer son vocabulaire en espagnol (c’est son père qui s’occupe du français) : ¿de qué color son los lápices?, ¿qué están haciendo los conejos?, ¿Dónde está la pizarra?...


livre bilingue français-espagnol facile

De plus, ce livre bilingue offre la possibilité de télécharger gratuitement, à l’aide d’un code depuis le site de la maison d’édition, la version audio de l’histoire ainsi que 50 pages avec plein d’activités ludiques dans chaque langue, de quoi nous amuser pour bien préparer cette première rentrée d’ici la fin de l’été ! :)


Vous aussi, avez-vous des petits bilingues qui feront leur première rentrée en septembre 2017 ? Comment vous préparez-vous ?




Rédigé le  6 avril 2017 22:14 dans BilinguismeEnfants bilingues  -  Lien permanent
1 Commentaires  

3 astuces pour apprendre une langue aux jeunes enfants

Vous voulez probablement démarrer l’apprentissage d’une langue vivante avec un enfant en bas âge mais vous ne savez pas trop comment vous y prendre : « Comment mettre en place cet apprentissage d’une deuxième langue ? Quels outils utiliser pour motiver mon bambin ? » Comme il en va pour la langue maternelle, le jeu et la socialisation, la lecture et la musique restent les moyens les plus naturels - donc les meilleurs - pour apprendre une deuxième langue à un enfant. Donc, chantez des comptines pour intérioriser les premiers mots et vous familiariser avec la culture intrinsèque à la langue ! Lisez pour développer le vocabulaire et stimuler l’imagination ! Et enfin… Jouez pour sociabiliser dans la nouvelle langue ! 








Rédigé le  8 mars 2017 23:30 dans Apprentissage des languesBilinguismeEnfants bilingues  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Apprendre à lire en espagnol à son enfant bilingue

Cela faisait un bon moment que je n’avais plus dédié un billet aux petits bilingues français-espagnol (celles et ceux qui me suivent savent que ce sujet me tient à cœur puisque ma fille a un papa français et une maman vénézuélienne). J’ai donc décidé de rédiger ce billet sur un sujet que je vois revenir souvent dans les conversations parmi mes copines hispanophones ou bien dans certains groupes sur les réseaux sociaux : quand et comment apprendre à lire et à écrire en espagnol à son enfant bilingue ?


Apprentissage simultané ou consécutif ?


On se demande souvent quel moment choisir pour commencer l’apprentissage de la lecture et de l'écriture dans la deuxième langue. En réalité, cela n’a pas vraiment d’importance. Vous pouvez commencer au même moment que votre enfant commence à lire/écrire dans sa langue majoritaire à l’école, avant ou même après que l’acquisition de la lecture dans la première langue. C’est à vous et à votre enfants de décider du bon moment. Si vous vous sentez prêt-e-s pour apprendre en simultané allez-y ! Bien entendu, l’apprentissage de la lecture et de l’écriture dans deux langues demande le même effort et la même constance que l’apprentissage oral simultané de deux langues. Donc, armez-vous de courage et de patience !  


Comment commencer à apprendre à lire en espagnol ?


Si, comme moi, vous êtes un-e hispanophone trentenaire (ou un peu plus âgé-e) il est fort probable qu’on vous a appris à lire et à écrire en espagnol avec la méthode syllabique : ma-me-mi-mo-mu / Mi mamá me ama, mi mamá me mima… Sachez que cette méthode est de moins en moins utilisée ! Maintenant on apprend à lire aux enfants avec la méthode phonétique (par sons, par exemple [m]), avec la méthode globale (mot + image = mamá) ou bien avec un mélange des deux méthodes précédemment citées. Evidemment, vous êtes libres d’utiliser la méthode qui s’adapte le mieux à votre famille, ou bien de prendre de chaque méthode ce qui vous convient (et c’est bien ce que je compte faire le moment venu ;) )


apprendre à lire en espagnol



Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer
:


1- Travaillez avec du  matériel concret. Utilisez des jeux d’alphabet mobile, des cartes de nomenclature, des mots-étiquettes, etc. Pourquoi du matériel concret ? parce que la manipulation l’aidera à mieux mémoriser et à mieux s’approprier les nouveaux savoirs. Commencez par familiariser l’enfant avec les voyelles et leurs sons en espagnol, combinez-les (ai, ue, oa…). Petit à petit introduisez les consonnes et leurs sons, ainsi que leur combinaisons avec les voyelles. Ne vous inquiétez pas pour les risques de confusion entre les deux langues. Ainsi, de la même que l’enfant a appris à parler deux langues et à les différencier, il va apprendre à lire et à différencier la graphie/son (graphème/phonème) propre à l’espagnol et au français.


2.- Insistez sur les sons. Il faut créer d’abord une conscience phonémique chez l’enfant, c’est à dire qu’il est primordial  que l’enfant prenne conscience que les mots parlés sont constitués de séquences de sons élémentaires (phonèmes). Le nom de la lettre (eme, jota…) est secondaire dans cette étape.  


3.- Travaillez avec le vocabulaire qui lui est familier. Tout ce qui vous entoure peut vous aider à apprendre à lire et à écrire ! Utilisez des documents authentiques : des magazines, des affiches de spectacle ou des publicités apportés de vos voyages pour repérer les mots familiers et insister sur les sons propres à chaque mot.


4. Utilisez des livres avec peu de textes et des phrases courtes. Pendant la lecture de l'histoire, insistez encore et encore sur les sons des mots.


5. Diversifiez les supports. Dans tous les cas, diversifiez les jeux et les outils pédagogiques pour garder l’intérêt de l’enfant dans l’apprentissage. Le succès d’une activité dépendra du matériel mais aussi - et surtout- de la façon dont il est présenté.


Et vous, avez-vous déjà commencé à apprendre à lire et à écrire en espagnol à votre enfant ? Comment s’est passé l’expérience ?


Rédigé le  3 fév. 2017 20:24 dans BilinguismeApprentissage des languesEnfants bilingues  -  Lien permanent
2 Commentaires  

Idées cadeau Noël pour les enfants bilingues en espagnol

Tic, tac, tic, tac, J-25 avant Noël et J-37 avant l’arrivée des Rois Mages ! Je continue à vous lister mes coups de cœur par langue pour les cadeaux utiles, pédagogiques et ludiques des enfants qui aiment apprendre les langues du monde. La semaine dernière c’était le tour de mes coups de cœur en allemand et il y a deux semaines j’ai partagé ma liste d’idées cadeau pour les enfants qui apprennent l’anglais. Cette semaine c’est le tour de la langue de mon cœur, la langue la plus chère à mes yeux, ma langue maternelle : l’espagnol ! Vous trouverez ci-dessous une petite liste avec mes livres et jeux éducatifs préférés en espagnol. Certains d’entre eux se trouveront sous mon sapin pour ma fille bilingue français-espagnol ;)  


Idées cadeaux pour les bébés bilingues en espagnol 0-3 ans : 
Des livres avec des illustrations pleines de couleurs et des textes courts bien adaptés pour éveiller l’imagination des tout-petits :

- Papá oso : un livre en petit format pour parler aux bébés de la vie quotidienne ;
- ¿Dónde está Tomás? : un livre en espagnol pour renforcer l'acquisition de vocabulaire en espagnol ;
- Faltan 10 minutos para dormir : idéal pour instaurer le rituel d’aller au lit en espagnol.

idées cadeau bébé bilingue espagnol

Des cadeaux de Noël pour les enfants bilingues de 4 à 6 ans
Dans cette tranche d’âge, on continue à renforcer le vocabulaire de base et on améliore la compréhension  et l’expression orale en espagnol :

- Domingo en el mercado : une histoire en espagnol qui sent bien la Colombie ; 
- Conejo y sombrero : une drôle d’histoire en espagnol, narrée en vers et idéale pour une lecture à voix haute ;
- Assimemor Cuerpo y Ropa : un jeu de mémoire pour apprendre les parties du corps et les vêtements en espagnol. D’autres thèmes sont également disponibles.

Idée cadeau enfants bilingue espagnol


Idées cadeau pour les enfants hispanophones de 7-10 ans
Des ressources pédagogiques pour continuer à développer les compétences langagières en espagnol. 


- Sofía viaja a la Antártida : un livre en espagnol pour découvrir l’Antarctique à travers les yeux d’une petite fille ;
- El robo de las Aes : basé sur une histoire réelle, ce livre en espagnol est idéal pour renforcer la compréhension écrite en espagnol ;
- Talking Dice - essentials : des dés à histoires pour travailler le vocabulaire, l’expression orale ou écrite, la grammaire, etc.

idée cadeau famille bilingue espagnol


J’espère que vous trouverez le bonheur de votre enfant sur cette liste. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour vous parler de mes coups de cœur pour apprendre l’arabe. Adiós :) 

Rédigé le  30 nov. 2016 21:50 dans Idées CadeauApprentissage des languesBilinguisme  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Pourquoi je parle à mon enfant dans ma langue maternelle ?

Comme vous le savez probablement déjà, ma langue maternelle est l'espagnol et j'ai une petite fille qui vient tout juste de fêter ses deux ans. À la maison, mon mari (français) et moi nous parlons couramment la "langue de l'autre" et nous avons  vécu chacun notre tour dans « le pays de l’autre ». Très souvent il nous arrive de changer d’une langue à l’autre au cours d’une même conversation. Pour nous le bilinguisme est une richesse et une deuxième langue l'un des plus beaux cadeaux qu'on puisse offrir à notre enfant. 

Si vous hésitez encore à parler à votre enfant dans votre langue maternelle ou si vous rencontrez des préjugés de votre entourage par rapport au bilinguisme chez les jeunes enfants,  peut-être que ce petit inventaire de  "bonnes raisons" vous aidera à y voir plus clair.

Voici les 6 raisons pour lesquelles je parle à mon enfant dans ma langue maternelle. 



Raisons pour parler sa langue maternelle avec son enfant

Et vous, parlez-vous dans votre langue maternelle (ou dans une langue étrangère) à vos enfants ? Quelles en sont vos raisons ?
Rédigé le  1 juin 2016 14:42 dans BilinguismeEnfants bilinguesApprentissage des langues  -  Lien permanent
2 Commentaires  

Comment aider les enfants dyslexiques à apprendre l'anglais

Il y a quelques semaines j'ai commencé un MOOC très intéressant avec l'Université de Lancaster sur l'enseignement des langues étrangères et la dyslexie. Même si par manque de temps je n'ai pas encore fini le cours et que je suis loin d'être une spécialiste en «dys», j'ai pris la décision de partager avec vous un peu de ce que j'ai pu apprendre avec ces cours à distance. Cette information vous aidera peut-être à réviser l'anglais plus efficacement avec votre enfant dyslexique avant la fin de l'année scolaire. 

J'ai décidé de classifier ces conseils par compétences langagières : compréhension et  expression écrite d'abord et compréhension et expression orale ensuite. Bien entendu, ces « astuces » sont également valables pour tous les enfants, dyslexiques ou non, qui apprennent une langue étrangère à l'école ou à la maison. 

1 – Compréhension écrite : je ne vous apprends rien lorsque je vous dis que la lecture n'est pas toujours un vrai plaisir pour les enfants dyslexiques. Pour eux, lire un long texte ou tout un livre est un vrai parcours du combattant a fortiori lorsque cela se fait dans une langue étrangère comme l'anglais. La première chose à faire, valable pour toute activité en relation avec le langage, est de lui présenter le texte d'une façon globale. Dans la mesure du possible, choisissez des textes courts, imprimés sur des feuilles en couleurs, ou des livres adaptés avec des textes bien rédigés et avec des tailles de police convenables. 
  • Présentation du vocabulaire. Avant de commencer à lire, présentez-lui le vocabulaire contenu dans le texte. Je vous conseille d'utiliser des flashcards (cartes de vocabulaire visuel) pour renforcer l'association mot/signifiant et utiliser ainsi d'autres aires associatives du cerveau : visuel et kinesthésique.  Vous pouvez fabriquer les flashcards vous même avec votre enfant (ce qui ferait une excellente activité multi-sensorielle) ou les acheter toutes prêtes. 
  • Lire avec un objectif. Après la présentation globale de la lecture, donnez lui 3-4 questions sur les informations qu'il faut chercher dans le texte. De cette façon l'enfant lit avec un objectif bien précis et pendant toute la lecture il cherchera l’information clef. 
  • Les pauses sont importantes. Après chaque paragraphe, laissez-lui le temps de s'approprier l'information. Vous pouvez lui demander d'écrire le passage pour vous assurer tous les deux de la compréhension et pour renforcer la mémoire. 
  • Révision du vocabulaire. A la fin de la lecture, revenez sur le vocabulaire nouveau. Les enfants dyslexiques ont besoin de revenir d'avantage sur les nouveaux mots pour construire son «stock lexical». Multiplier les supports et le type d'exercices : flashcards, enregistrements audio du texte, etc. Les exercices à trous peuvent énormément les aider dans la compréhension du texte et du vocabulaire dans son contexte. 
2 – Compréhension orale : Pour pouvoir reconnaître un mot il faut savoir le lire, donc le prononcer, ce qui peu être particulièrement difficile en anglais, de plus pour un enfant dyslexique
  • Vocabulaire en images. Servez vous des flashcards pour apprendre ou réviser le vocabulaire , même pendant des exercices de compréhension orale, vous pouvez montrer des flashcards pour associer l'image acoustique (le mot prononcé) et le signifiant. 
  • Pause, play, and replay. Arrêtez et répétez l’enregistrement autant de fois que nécessaire.  Sur la boutique, il y a des livres avec CD qui pourront vous aider à travailler simultanément la compréhension écrite et orale. 
  • Épeler les mots. Pour s’approprier des nouveaux mots et construire son stock lexical apprenez-lui à épeler les mots. La méthode la plus populaire est celle appelée « look-say-cover-write-check » : Prenez un nouveau mot dont il a besoin assez souvent (pas plus de 2 à chaque exercice), comme par exemple le verbe « say », écrivez le mot et demandez-lui de le regarder (look), répétez le mot ensemble autant de fois que nécessaire (say) ; quand votre enfant est sûr de connaître le mot, cachez-le (cover) ; faites lui écrire et prononcer en même temps le mot (write) et finalement vérifiez si c'est correct (check).
  • Phonics. Avec la technique précédente vous pouvez introduire d'autres mots (pas plus de 2 à chaque fois) qui contient le même son. Par exemple « say », « pay » et «play » ou « dog », « frog » et « log »... L'enfant apprend donc à reconnaître le mot, sa graphie et sa sonorité. Il existe des histoires rédigées avec des séries de mots phonétiquement semblable (phonics). Je vais sûrement en ajouter au catalogue des livres en anglais pour la rentrée.
3 – Expression écrite. L'une des difficultés des enfants dyslexiques est l'organisation. Apprenez-lui des techniques d'organisation de contenu comme par exemple les cartes mentales (mind mapping; je vous propose un excellent site sur le sujet). Assurez vous, que chaque branche de la carte a une couleur différente pour aider votre enfant à mieux repérer l'information. Vous pouvez également ajouter des dessins qui aideront un peu plus la mémoire visuelle. Cette technique d’organisation du contenu est valable pour des rédactions dans n'importe quelle langue et à n'importe quel niveau d'instruction. 

4- Expression orale. Ne forcez pas votre enfant ! Encouragez-le toujours d'une façon positive !  Je vous conseille de renforcer l'expression orale avec des comptines : c'est ludique et c'est une activité multi-sensorielle.  
Essayez de varier les supports, de travailler avec des activités multi-sensorielles. Les jeux et les activités ludiques en ligne peuvent l'aider à progresser. En effet, les enfants s'impliquent d'avantage avec ce type d'exercices. 

Maintenant que je suis plus sensibilisée à ce type de difficulté, j'essaierai de poster d'avantage d'informations sur l'apprentissage des langues vivantes et la dyslexie chez les enfants sur mes réseaux sociaux. N'hésitez pas à me suivre et à partager votre expérience avec moi. Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter bon courage à vous et à votre enfant dans l'apprentissage de l'anglais (ou d'une autre langue). Le chemin pour arriver au sommet de la montage sera peut-être plus long, mais vous allez y arriver ! 

Rédigé le  17 mai 2016 16:15 dans Apprentissage des languesEnfants bilinguesBilinguisme  -  Lien permanent
1 Commentaires