Votre panier : 0,00 EUR
Apprendre les langues est un jeu d'enfants !

Enfants bilingues

Top 10 des dessins animés pour apprendre l'espagnol

Il y a quelques jours je vous ai présenté une petite liste avec des dessins animés en anglais que je considère intéressants du point de vue pédagogique et linguistique pour apprendre cette langue. Aujourd'hui je vous ai concocté un top 10 des dessins animés pour renforcer l’apprentissage de l’espagnol à la maison.  Dans le cas de ma famille bilingue français-espagnol, les dessins animés m’ont permis d’augmenter davantage l’exposition à l’espagnol -la langue minoritaire à la maison- pour ma fille. Bien entendu, ces dessins animés restent simplement un outil complémentaire dans l’acquisition de la langue espagnole. La base de l’apprentissage de mon enfant est basée sur le contact avec d’autres hispanophones, la lecture de livres en espagnol, les jeux, les comptines traditionnelles… bref, un apprentissage le plus naturel possible. 

Quels sont les avantages des dessins animés dans une langue étrangère ? 

Comme je l’ai déjà évoqué dans mon dernier billet, les dessins animés offrent la possibilité de renforcer l’apprentissage d’une langue en s’amusant. Dans le cas de l’espagnol, ils offrent aussi la possibilité de se familiariser avec les différentes variantes de l’espagnol, y compris hispano-américaines.

Quels dessins animés en espagnol pour les enfants de 2 à 10 ans

Voici ma petite liste de dessins animés préférés en espagnol. En tête j’ai placé l’archi-connu Pocoyo. Il faut l’admettre :  ma fille et moi l’adorons ! 



 



N’hésitez pas à partager dans le commentaires vos dessins animés préférés !  

Rédigé le  28 oct. 2017 23:32 dans Apprentissage des languesBilinguismeEnfants bilingues  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Quels dessins animés pour apprendre l'anglais ?

Très souvent le dessin-animé apparaît comme une ressources ludo-éducatives de premier choix pour les parents désirant que leurs enfants apprennent  une langue étrangère ou seconde. C’est ce que j’ai pu constater sur les forums et groupes de réseaux sociaux dédiés à l’apprentissage des langues pour les enfants.  Comme vous pouvez vous en douter, les dessins animés ne sont pas, à mon avis, le premier outil auquel on doit se pencher quand on cherche des supports amusants pour apprendre l’anglais ou bien une autre langue. La raison principale ? Le manque d’interaction avec un autre être humain et tout ce qui va avec ce contact : le langage gestuel, l’imitation des mouvements de la bouche pour articuler des sons... Malgré tout, ils restent intéressants comme support complémentaire pour augmenter le temps d’exposition à la langue ciblée.  

Pourquoi les dessins animés pour apprendre une langue ?
Parce que : 

  • dans les dessins animés, spécialement ceux destinés aux jeunes enfants,  les phrases et le vocabulaire sont simples et répétitifs, ce qui convient aux apprenant niveau basic ; 
  • la prononciation des personnages est, dans la plupart de cas, claire pour que le message soit bien compris par tous ;
  • les dessins animés en plus d’être colorés sont en général rigolos et on apprend davantage si l’on s’amuse ! 
  • ils offrent la possibilité de travailler l’oreille et d’améliorer la compréhension orale de la langue ; 
  • ils ouvrent parfois une petite fenêtre vers la culture du pays qui les produisent. 

J’ai fait une petite liste de dessins animés en anglais que je trouve sympathiques pour aider les enfants à apprendre la langue. J’ai choisi des dessins avec un contenu intéressant du point de vu linguistique et pédagogique. 

Quels dessins animés en anglais pour les enfants de 0 à 5 ans ?


Des dessins animés pour les 6 à 10 ans

Dans les jours qui suivent je partagerai également des titres de dessins animés en espagnol, allemand et probablement dans d’autres langues. N’hésitez pas à partager avec nous dans les commentaires les noms d’autres dessins animés en anglais intéressants pour les enfants ! 

 

Rédigé le  22 oct. 2017 21:20 dans Apprentissage des languesBilinguismeEnfants bilingues  -  Lien permanent
1 Commentaires  

Comment apprendre à bien lire en anglais ?

Bref guide pour aider les enfants dans l’apprentissage de la lecture en anglais (langue étrangère ou langue seconde). 



Je vous parle très souvent de l’importance des livres dans l’acquisition du langage et dans l’apprentissage d’une langue vivante. Il est vrai que la lecture aide à développer le vocabulaire, mais aussi à se repérer dans la construction syntaxique de la langue. Mais il existe un risque majeur : calquer le décodage de l’anglais sur celui de sa langue maternelle. 
Les enfants sachant par exemple déjà lire en français auront tendance à lire les mots anglais avec une prononciation française, cela  est particulièrement vrai pour les mots transparents (tels que president, desert ou zoo).  

Tout comme dans l’apprentissage de la lecture de notre première langue, pour lire correctement en anglais et éventuellement l’écrire, il faut avant tout : 
 
  1. entendre un mot avant de pouvoir le prononcer ;
  2. prononcer le mot avant de pouvoir le lire ;
  3. lire le mot avant de pouvoir l'écrire. 
Les enfants qui apprennent l’anglais comme langue étrangère ont besoin d’instructions bien précises sur le lien existant entre la graphie des mots (graphèmes) et leurs sons (phonèmes). C’est primordiale pour  savoir ensuite combiner les lettres-sons et les décoder dans les textes. 

Il est donc fondamental d’être familiarisé avec les 26 lettres de l’alphabet et les 44 phonèmes (sons) de la langue anglaise (en anglais standard) pour pouvoir lire un texte dans cette langue. Je vous présente ci-dessous 5 type d’activités pour aider votre enfant à apprendre à mettre en relation les sons et leur graphie (on appelle ça des exercices de phonie-graphie) :  

Constructions de mots. Formez des mots en anglais avec des lettres. Commencez avec des mots courts et des combinaisons simples, par exemple consonne + voyelle + consonne : CAT, BAG, PEN, HEN… et petit à petit introduisez des graphèmes plus complexes comme consonne + voyelle + voyelle + consonne : BOOK, QUEEN, READ…  Vous pouvez utilisez des supports divers pour ce jeu comme des flash cards, des lettres magnétiques, des cartes avec des lettres plastifiées, etc. Diversifiez les supports pour toujours garder l’enfant intéressé !

Spelling bee. Vous avez probablement déjà entendu parlé des Spelling bee contests, ces concours d'orthographe américains dans lequel les participants doivent épeler des mots choisis à l’avance, avec différents niveaux de difficulté. Lorsqu’au Venezuela j’ai eu l'opportunité d’enseigner l’anglais en CM2 dans une école en voie de bilinguisme, mes collègues et moi faisions des concours de spelling bee intra-cours, intra-section et intra-cycle : au début du mois on donnait aux enfants 30 mots à apprendre et tous les jours nous consacrions 5 minutes à apprendre ces mots, leur signification et à leur épellation. Pour les enfants c'était un jeu-défi. Cela leur permettait - au delà d’enrichir leur vocabulaire - de travailler l'association du mot nouveau à son image sonore.

Phonics. Dans un post précédent j’ai vous ai parlé de cette méthode conçue pour apprendre aux petits anglophones à lire. La méthode s’avère également utile pour les enfants qui apprennent l’anglais comme langue étrangère. Elle est conseillée aussi pour les enfants dyslexiques qui apprennent l’anglais. Sur la boutique vous trouverez des supports pédagogiques conçus pour apprendre à lire avec cette méthode. Je vous invite donc à les découvrir dans la section Anglais. 

Livres audio.  Ecouter l’histoire et la lire en même temps aidera l’enfant, au-delà de l'amélioration de la prononciation et de la compréhension orale, à travailler l'association graphie-phonie des mots anglais. Choisissez des livres avec CD audio adaptés aux niveau de langue de votre enfant. La collection Hello Kids Readers, par exemple, est classée par niveau. Chaque livre+CD vient avec 8 pages d’activités et un dictionnaire visuel. 

Running dictation en binôme. Cette activité s’adresse plutôt aux cours d’anglais à l’école. L’idée est de coller un texte, disons de la longueur d’un paragraphe, dans un mur. De l’autre côté de la salle se trouvent les élèves en binômes : un élève est chargé de l’écriture et l’autre de la dictée. L’enfant chargé de la dictée doit marcher (ou courir) vers le texte, lire/mémoriser un passage de celui-ci et marcher vers son coéquipier pour lui faire la dictée. Ils doivent à deux vérifier l’orthographe. S’il y a donc un doute sur la graphie d’un mot ou s’il manque un morceau de texte, l’apprenant chargé de la dictée doit revenir en arrière pour vérifier les informations dictées. Ce jeu fait travailler le vocabulaire, l’orthographe, la compréhension globale du texte et bien sur, la mémoire ! 

J’espère que ce petit guide vous sera utile. Si vous avez des question ou d’autres idées d’activités n’hésitez pas à les partager avec nous dans les commentaires ci-dessous. Et si vous avez aimé ce billet, partagez-le avec vos amis ! 
Rédigé le  20 sep. 2017 16:47 dans Apprentissage des languesEnfants bilinguesLivres  -  Lien permanent
1 Commentaires  

Revenir aux origines

Le déménagement est enfin fini et la boutique est de nouveau ouverte. Nous sommes revenus sur la Ville Rose, cette ville qui m’a accueillie pour la toute première fois en France il y a 8 ans et qui a vu naître à la fois le projet LinguaToys et ma fille. Pourquoi avons-nous décidé de revenir ? Il y a plusieurs raisons, mais l’une des principales raisons sont toutes les possibilités qu’une grande ville comme Toulouse peut offrir à une petite fille bilingue comme la nôtre.
 
Il y a pour commencer plein de musées et d’activités culturelles comme celle, par exemple, de mes amies de Casa Bilingue et les ateliers en espagnol pour les enfants bilingues. Il y a aussi d’autres écoles et associations qui assurent la promotion de l’apprentissage de la langue espagnole auprès des jeunes enfants.  La rentrée prochaine nous pourrons toutes les deux - ma fille et moi - participer aux ateliers pour renforcer la langue minoritaire de notre maison, nous inscrire à leur "école du mercredi” et aux séances de yoga en espagnol de Soukha Yoga. Nous pourrons également envisager de commencer l’apprentissage ludique d’une troisième langue comme l’anglais.

Toulouse bilingue

 
De plus il ne se passe un seul jour sans qu’on n’entende parler espagnol et bien d’autres langues dans les rues de cette ville. J’adore pouvoir donner la possibilité à ma fille de grandir dans une ville si cosmopolite et avec une telle diversité culturelle et linguistique. Je ne peux que m'émerveiller devant son étonnement à chaque fois qu’elle remarque un hispanophone dans la rue. Elle les regarde avec ses yeux et une expression de "Ouah ! Il y a d’autres personnes qui parlent espagnol ! Pas seulement Maman et Mamie Yaya" Pour vous donner un autre exemple, en deux semaines ici, dans le petit air de jeux de notre nouveau quartier on a déjà entendu parlé : espagnol, arabe, portugais, vietnamien et turc ! Je pense que cette diversité montrera à ma fille que le bilinguisme n’est pas une exception et qu’il y a plein d’autres enfants et de familles avec deux langues et deux cultures à la maison. 
 
Il y aura sans doute mille trucs qui nous manqueront de la vie à la campagne, mais pour l’instant on profite au maximum de tout ce que Toulouse a à nous offrir. 
 
Et vous, comment vous sentez-vous dans votre ville ? Est-il facile de retrouver des activités pour que votre enfant pratique la deuxième langue de la maison ou qu’il ait la possibilité d’apprendre une deuxième langue ? 

Rédigé le  25 mai 2017 23:47 dans LinguaToys.comEnfants bilinguesMulticulturalisme  -  Lien permanent
1 Commentaires  

L'école et ma petite bilingue

Il y a quelques jours nous avons fait l’inscription en mairie pour la rentrée en école maternelle de notre petite bilingue franco-vénézuélienne. Ouah ! Je n’ai pas vu le temps passé ! Il y a peu elle était un tout petit bébé, et nous nous posions toutes sortes de questions sur les bébés bilingues et dans quelques mois elle fera sa toute première rentrée scolaire en petite section <3  


À vrai dire, j’appréhende un peu cette nouvelle étape de notre vie de famille bilingue. Je me pose plein de questions (peut-être trop) sur la production orale de ma fille, sur ce que va devenir son espagnol, sur ma responsabilité comme parent transmetteur de toute une langue et toute une culture...


Évidemment, je me prépare et prépare le terrain pour ma fille depuis un moment : nous avons commencé à lire des livres sur l'apprentissage de la propreté en espagnol mais aussi en français, histoire de lui donner envie de troquer ses jolies couches lavables pour de superbes culottes d’apprentissage. Nous lui parlons également beaucoup sur l’école, sur ce que les enfants y font, sur les maîtresses… Le jour de l’inscription, à la sortie de la mairie, je lui ai donné le livre bilingue français-espagnol iNos encanta ir al colegio! - Vive l’école ! pour commencer à la familiariser avec le vocabulaire de l’école dans ses deux langues.


livre bilingue espagnol école maternelle


Ce livre bilingue français-espagnol (également disponible dans les versions français-anglais et français-allemand) est destiné aux enfants de 2 à 4 ans, il est donc idéal pour l’école maternelle. Les personnages sont tous bilingues et parlent alternativement en français (bulles roses) et en espagnol (bulles rouges) Il faut dire que ma fille les aime beaucoup et nous nous amusons ensemble à trouver le doudou Minikrok et d’autres éléments au fil des pages.


Nous ne nous contentons pas simplement de lire l’histoire : comme je fais avec tous les livres que nous lisons, je profite également de lui poser des questions sur les illustrations et l’encourager ainsi à développer son expression orale et renforcer son vocabulaire en espagnol (c’est son père qui s’occupe du français) : ¿de qué color son los lápices?, ¿qué están haciendo los conejos?, ¿Dónde está la pizarra?...


livre bilingue français-espagnol facile

De plus, ce livre bilingue offre la possibilité de télécharger gratuitement, à l’aide d’un code depuis le site de la maison d’édition, la version audio de l’histoire ainsi que 50 pages avec plein d’activités ludiques dans chaque langue, de quoi nous amuser pour bien préparer cette première rentrée d’ici la fin de l’été ! :)


Vous aussi, avez-vous des petits bilingues qui feront leur première rentrée en septembre 2017 ? Comment vous préparez-vous ?




Rédigé le  6 avril 2017 22:14 dans BilinguismeEnfants bilingues  -  Lien permanent
1 Commentaires  

Comment choisir un livre en langue étrangère pour un enfant ?

Quelques conseils à prendre un compte lorsque vous choisissez un livre en anglais ou dans une autre langue étrangère pour un enfant


Choisir un livre pour un enfant est un exercice particulier : nous regardons la couverture, lisons des extraits et jugeons si le texte est adapté au jeune lecteur, admirons les images et si nous connaissons l’enfant, nous pouvons savoir si le thème du livre va lui plaire ou non. Nous décidons à ce moment-là de prendre ou de ne pas prendre le livre. Mais comment fait-on si le livre est dans une langue étrangère pour l’enfant ? Que doit-on prendre en compte lors de la sélection ? Dans ce billet je vous donne 5 paramètres que je recommande de prendre en compte lorsqu’on veut choisir un bon livre en anglais, en espagnol, en allemand ou autre

librairie jeunesse langues étrangères

Comment bien choisir une histoire dans une langue vivante pour un enfant ? 

1. Demandez-vous si le livre est facile et amusant à lire. Feuilletez le livre, lisez quelques extraits et assurez vous que le texte soit bien rédigé, avec des phrases courtes et claires. Demandez-vous si vous même aimeriez le lire. Assurez-vous que le livre soit facile à lire mais que sa lecture représente tout de même un petit challenge pour l’enfant, histoire de le motiver. 

2. Scrutez les illustrations. Avant tout, regardez si les  images du livre donnent l'envie de découvrir l’histoire. Gardez en tête que le livre et ses illustrations doivent donner à l’enfant l’envie de s’exprimer à l’oral, de communiquer sur l'histoire et sur les émotions qu’il ressent lors de la lecture. Mais ce n’est pas tout ! Il faut aussi que les illustrations apportent du sens au texte, qu’elles lui facilitent la compréhension (acquisition du vocabulaire nouveau par exemple). 

3. Si c’est possible, choisissez des livres avec CD audio. Ecouter l’histoire et la lire en même temps aidera l’enfant dans la prononciation de la langue, à travailler la compréhension orale dans la langue étrangère et à se familiariser avec l’intonation. Au-delà, de la simple prononciation, le CD permettra de travailler la phonie-graphie, c’est à dire l'association du mot nouveau à une image sonore (cet exercice de phonie-graphie est particulièrement important, si votre enfant a d’abord appris à lire en français). Enfin, si vous cherchez des livres spécialement conçus pour apprendre telle ou telle langue, vérifiez que le livre contient une liste avec du lexique.

4. Choisissez des thèmes adaptés à l’âge de l’enfant. En plus de prendre en considération les goûts de l’enfant, prenez en compte son âge et les prochains événements dans sa vie : un nouveau petit frère ?, un séjour linguistique à Londres ? Bientôt la rentrée à la crèche ? Il y a toujours un livre qui vous aidera à préparer un événement ou à franchir une étape. 

5. Consultez les guides de lectures et listes d’honneur. Un très bon moyen de s’assurer -même si vous ne parlez pas la langue- que le titre qui vous intéresse est un bon livre, est de consulter les listes d’honneur comme celles de l’IBBY, des Prix de la Fundación Cuatro Gatos, de la Gelett Burgess Awards, etc. 

Les livres sont un excellent moyen d’acquérir du vocabulaire, de se familiariser avec la grammaire d’une langue et avec la culture qu’elle véhicule, le tout en boostant l’imagination et la créativité des enfants. Donc, n’hésitez pas à les inclure dans votre stratégie d’apprentissage de la langue avec votre enfant ! 

Rédigé le  24 mars 2017 20:00 dans Apprentissage des languesEnfants bilinguesLivres  -  Lien permanent
0 Commentaires