Votre panier : 0,00 EUR
Apprendre les langues est un jeu d'enfants !

Día de muertos et Halloween : deux fêtes, deux cultures

Les vacances de la Toussaint approchant, j'ai décidé donc de me pencher sur deux fêtes traditionnelles qui ont lieu le 31 octobre et les 1er et 2 novembre : Celle d'Halloween et celle du Día de los muertos au Mexique car comme vous le savez, une langue, ce n'est pas seulement une grammaire, un lexique et une sonorité, c'est aussi toute une culture qui vient avec.

Halloween, est la plus connue des deux fêtes en France. Bien relayée par les séries américaines de plus en plus nombreuses sur les chaînes de télé hexagonales, la fête est même célébrée par une partie de la population française depuis la fin des années 90. Aux États-Unis la tradition veut que les enfants, déguisés en petits monstres, en sorcières ou en vampires, fassent du porte-à-porte, la veille de la Toussaint, allant quémander des bonbons aux habitants du quartier en leur disant "Trick or treat!". Mais les Étasuniens ne sont pas les inventeurs de Halloween, même si ce sont eux qui l'ont diffusé à grande échelle. La tradition pratiquée depuis toujours dans les Îles britanniques remonte aux Celtes. Ainsi dans certains village de Lorraine une vieille tradition veut que les enfants créaient des têtes grimaçantes à partir de betteraves. Cette tradition celte, qui a résisté à la germanisation de la Lorraine s'appelle en francisque lorrain la Rommelbootzennaat  (ou la nuit des têtes grimaçantes).

Chez l'autre géant nord-américain, le Mexique, ont célèbre le día de los muertos (la journée des morts). Cette fête est rentrée en 2008 au Patrimoine culturel immatériel de l'Humanité de l'UNESCO. Moins connue en France, cette cérémonie est particulièrement intéressante car elle marie de vieilles traditions indigènes à des fêtes chrétiennes. En novembre, les Mexicains mangent le pan de muertos et décorent les tombes des ancêtres. Pour faciliter le retour des esprits sur la terre, les gens parsèment de fleurs, de bougies entre le cimetière et la maison familiale. Les mets préférés du défunt sont préparés et disposés autour de l'hôtel familial et de la tombe.

Le día de los muertos n'est pas seulement célébré au Mexique, on le retrouve aussi dans tout le sud-ouest des États-Unis où le nombre d'habitants ayant des origines mexicaines est très important. On retrouve aussi des cérémonies semblables dans d'autres pays d'Amérique centrale et de la zone caraïbe.

Trouvez sur mon tableau " Cultures du monde" de Pinterest des activités gratuites pour pratiquer l'anglais et l'espagnol et pour fêter Halloween et Dia de los muertos avec vos enfants !

Halloween et le Día de los muertos sont une occasion unique pour moi de vous présenter des livres et CD de LinguaToys qui évoquent ces traditions populaires d'Outre-Atlantique :

Sur la boutique vous trouverez parmi l'offre des livres en anglais le livre avec CD Hello, I am Lily from New York City. Lily, une petite new-yorkaise de 8 ans, nous présente, parmi d'autres coutumes, la fête de Halloween . Dans la collection de mini-livres avec CD Minilibros Clave de Sol l'un des 7 livrets est consacré à la chanson en espagnol Cumba la Cachumba qui raconte l'histoire de squelettes dansants et de leurs activités au fil des heures.


Rédigé le  14 oct. 2015 8:00 dans Cultures du monde  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site